Articles

Affichage des articles du août, 2014

Quelques nouvelles du front...

Image
Ha ha, il fallait bien que je la fasse cette blague pourrie... je profite du mois d'août où vous êtes moins nombreux pour la commettre ! Je vous avais dit que j'adorais l'humour noir ?  Mais bon, aujourd'hui, c'est la fête... j'ai le droit !

Donc, tout va bien dans Edgar alley ! La trilogie Moana continue à plaire à mes lecteurs puisque régulièrement des jeunes ou moins jeunes gens viennent me voir en salon pour prendre la suite : mon ego adore pour cela retourner sur des salons déjà faits les années passées afin de revoir les lecteurs.

Les Moelleuses au chocolat poursuivent elles aussi leur petit chemin subversif.

Fortune cookies marche doucement, les retours sont extrêmement positifs et flatteurs, à l'image de cette chronique de Celia : http://lisezvosdroits.wordpress.com/2014/06/26/fortune-cookies-silene-edgar/

Pour 14-14, c'est incroyable, il y a des articles partout dans la presse nationale de tous poils et même à écailles ! Nouvel Obs, Journal du d…

Comme un château de cartes

Image
Aujourd'hui est un jour particulier, comme l'explique Neil Jomunsi :

"Il s’agirait d’une journée pour fêter la lecture, quel que soit le support : pas de gue-guerre papier vs numérique, ce qui compte, ce sont les histoires, leurs auteurs et les lecteurs. Tout le monde est invité, à condition de respecter les copains. Ensuite, hors de question d’en faire un prétexte au business et au commercial : le 22 août doit être le jour où la lecture s’offre et se partage gratuitement et librement. Les auteurs pourront poster sur leur site une nouvelle inédite,  ou offrir l’un de leur livre seulement l’espace d’une journée, ou faire une lecture sur Youtube en direct, toutes les idées les plus folles sont autorisées et même fortement conseillées. Les éditeurs, eux, peuvent également proposer l’un de leur livre gratuitement toute la journée, solliciter leurs auteurs, offrir des goodies ou imaginer des initiatives inventives pour promouvoir l’acte de lire sans tomber dans le commercial. L…

Les chats de l'écrivain

Image
Avoir un chat, ça a des inconvénients.


1/ Le chat n'est pas un chat, c'est une chatte et elle se reproduit


1 bis / et met bas en poussant des miaulements déchirants


1 ter/ sous votre lit


2/ les chatons mettent le bazar partout
où ils passent


3/ leur mère veut manger tout le temps


MAIS !


1/ On peut donner des noms fun aux chats : voici Pattenrond, Sansa, Snow et Fantôme !


2/ Le chat vous empêche de passer la tondeuse


3/ Et surtout les chatons attirent bien plus de monde sur votre blog que vos articles intellectualisants...



Cet équilibre du semblable et de l’inédit

Image
Ce matin, je travaille sur un article d'Anne Besson, Du « Club des Cinq »  à « Harry Potter », cycles et séries en littérature de jeunesse contemporaine (La Littérature de jeunesse en question(s), Nathalie Prince, Rennes : Presses universitaires de Rennes, coll. "Interférences", 2009), qui s'interroge en premier lieu sur les rapports entre littérature jeunesse et littérature populaire. Avant de partager avec vous ses conclusions sur ce sujet, je vais vous résumer son développement en essayant de ne pas le faire dévier.
Partons tout d'abord d'un constat : les oeuvres de littérature jeunesse sont souvent des cycles ou des séries, ces structures d'ensemble sont même prédominantes dans les genres de l'imaginaire. Anne Besson établit la distinction entre les deux et je la résume un peu abruptement : la série est une répétition, les personnages ne grandissent pas d'un tome à l'autre, ils n'évoluent pas et le plaisir de les retrouver inchangés es…