Articles

Affichage des articles du juillet, 2014

La modestie élégante de la littérature blanche...

Image
Dans Télérama, un journaliste mal réveillé s'est fendu d'un article bourré de contre-vérités et d'à priori aussi stupides que ringards.

http://www.telerama.fr/livre/la-science-fiction-n-a-t-elle-plus-d-avenir,115187.php

Une citation savoureuse : "Signe des temps : les éditions Bragelonne, longtemps symbole de la petite maison indépendante, ont vu Hachette entrer de façon importante dans leur capital."
(Bragelonne est distribué par une filiale d'Hachette, c'est "un peu" différent !)


Outre le ramassis habituel de préjugés sur la littérature de l'imaginaire, dont le journaliste a visiblement une connaissance aussi pointue que la mienne en matière de marques de voiture, on a cependant droit à un constat pénible mais réaliste, les livres de SF sont  "généralement rebondis, plus colorés qu'un touriste américain à Paris, couverts d'êtres étranges, de cieux infinis et de jeunes femmes petitement vêtues… "

Alors concédons-lui cette a…

Au coeur de l'été

Image
Au coeur de l'été, vous imaginez sans doute que les auteurs glandouillent, les doigts de pied en éventail sur leur chaise longue avec un mojito dans une main et une brochette dans l'autre ?

Ou, que telle cette nymphe des temps passés, ils promènent leur personne grasseyante sur la plage en bronzant peinardement du bourrelet obtenu par leur glandouille d'hiver ?

Que nenni. En juillet, l'auteur corrige les épreuves pour les bouquins qui sortent à la rentrée ! Il sue et tremble sur ces pages dont il faut extraire les coquilles...

Donc comme je bosse dessus, je vous rappelle mon actualité de l'automne :

JEUNESSE : le 27 septembre, ce sera Le Manoir en folie, chez Imaginemos.



ADULTES : en septembre sans doute, Féelure sort chez Snark, en numérique avec impression à la demande :


Gwen est une demie : humaine la journée, fée la nuit dans ses rêves. 
Maman comblée, épouse amoureuse, elle a une vie passe-partout dans son petit village de la forêt de Brocéliande, Folle-pensée.
La…

Spartacus et Cassandra

Image
Lundi, j'ai vu ce film splendide, Spartacus et Cassandra, un documentaire de Ioanis Nuguet, en présence du réalisateur, des enfants et de leur tutrice, Camille.

Je ne sais pas comment rendre justice à ce film car je suis encore trop émerveillée pour être mesurée.
Voici donc ce qu'en dit le réalisateur :



Nul misérabilisme, moralisme ou autre -isme emmerdifiant dans ce très beau film qui sortira sur les écrans en février 2015.

Deux critiques qui parlent très bien du film :
C’est bête à dire mais peut-être vital dans le monde documentaire : le plaisir de filmer est là avant le message. Le plaisir de voir aussi.
http://www.critikat.com/panorama/festival/festival-de-cannes-2014/spartacus-cassandra.html

Film engagé, au ton très libre et traitant d’un sujet sensible, Spartacus et Cassandra n’élude rien des réalités avec lesquelles nous sommes confrontés tous les jours, notamment dans les grandes villes. Pour autant il ne se veut ni un film à thèse, ni un film jouant sur le sentimentali…