Articles

Affichage des articles du août, 2012

A l'envers... (Féelure)

Image
Lorsque nous sommes partis à Brocéliande, en avril dernier, et grâce aux histoires de notre logeur dans le gîte de La Hulotte, j'ai enfin parachevé dans ma caboche une histoire que je voulais écrire depuis plusieurs mois.

J'en avais les idées principales mais ce séjour m'a donné un cadre et j'ai commencé à écrire, quoi ? 10 000 signes dans la voiture, en me morigénant parce que j'avais mon tome 3 sur les feu et les corrections d'Adèle à finir. Je ai oublié ma fée quand nous sommes rentrés pour me concentrer sur les demoiselles en cours.

Et puis, fin juillet, alors que je dédicaçais à Vannes, j'ai croisé Brucero dont je suis fan. Je lui en ai parlé, comme on papote du temps qu'il fait ou du libraire qui nous fait trimer, et il m'a poliment dit qu'il trouvait ça intéressant. Je venais de finir Moana, je n'avais pas envie de me lancer immédiatement dans les "Fortune cookies", mon projet d'anticipation YA parce qu'il est sombr…

La fin de Moana

Image
Ca y est, c'est fini.
Encore quelques petits pouillèmes de correction et j'y serai, je l'enverrai à deux ou trois copains pour avis puis à mon éditeur.

C'est étrange de mettre un point final à cette histoire, cette aventure, ce voyage de sept années. Dans le livre, cela fait 3 ans, mais pour moi, cela a été plus du double. Je me rappelle bien du début, en juillet 2005, avant notre départ pour Tahiti, quand l'idée et le plan se sont imposés lors d'une longue randonnée.

J'ai achevé 7 ans plus tard, presque jour pour jour, chez mes grands-parents, sur la terrasse ombragée par la vigne vierge après des heures d'écriture dans la voiture (merci d'avoir conduit, mon amour !), sur le bateau, sur une autre terrasse avec un petit tintement d'eau qui fait rêver.

Au revoir Moana !

(quoi, comment ça, vous êtes lecteur et vous râlez, je n'ai rien dit de conséquent sur ce tome 3 ?)
Alors, j'ai le titre, j'espère surtout que cela vous plaît et aussi…